jeudi 10 octobre 2013

[Halloween 2013]Tetsuo : The Iron man

Tetsuo : The Iron man est l'un de ses ovnis cinématographiques où l'on se demande comment le scénariste a-t-il bien pu nous pondre une histoire pareille. Le film de Shinya Tsukamoto raconte l'histoire d'un mec qui après avoir renversé un pauvre homme sur la route, se réveille le lendemain avec une tige fileté qui lui sort de la joue. Au fur et à mesure que le temps passe, il devra lutter contre sa transformation en monstre métallique.

Quasiment dénué de dialogue, tourné en bon vieux 16mm et en noir et blanc, Tetsuo est tellement bizarre comme film qu'on ne sait pas comment expliqué pourquoi est-ce qu'il fascine le spectateur ? Il est clair que sans l'aide de la musique, le film ne convaincrait personne. Composé par Chu Ishikawa, compositeur des OST du génial Takashi Miike, les musiques sont de l'électro/industrielle, faite à partir de bruits quotidiens comme du verre qui casse et donne une ambiance froide et sombre.


Le film pris deux ans à être tourné pour donner le temps au réalisateur de parcourir toutes les casses du Japon pour trouver le matériel nécessaire à la transformation en monstre de son personnage principal mais aussi, puisque pour une raison que j'ignore, toute l'équipe du film a finalement fini par laisser tomber à la fin du tournage. Était-ce trop dur ? Trop long ? Quoiqu'il en soit, c'est Tsukamoto qui a dû finir le montage de son film.

L'horreur de l'histoire est l'inévitable transformation en monstre du "héros" et sa lutte contre une nature qu'il ne peut plus cacher. Il peut ce voiler la face tant qu'il le veut, il ne peut nier ce qui lui arrive surtout que les séquelles sont irrémédiables. La transformation de son corps est également une partie de l'horreur puisque tourné sans aucun budget, tous les trucages ont été réalisés en direct sur des prothèses comme à l'époque. Pas de 3D possible en 1989 et encore moins sans budget. Même s'il n'y a pas clairement d'histoire puisque l'on suit uniquement un personnage qui se transforme en monstre sans réellement savoir pourquoi, le film est en réalité une question purement philosophique et une satire de la société des années 80.

Pour ceux qui connaissent, vous ne pourrez pas ne pas remarquez que Tetsuo : The Iron Man emprunte beaucoup au manga Akira. Déjà, juste le nom Tetsuo reprend celui du personnage principal du manga de Katsuhiro Otomo et la scène de transformation de l'anime est quasi similaire à ce qui arrive au personnage principal tout au long du film.


Tetsuo : The Iron Man fût un succès incontesté et deux suites ont vue le jour après ça. N'ayant pas vu ses deux films, je ne pourrais pas vous en parler mais si vous êtes fans de cinéma de genre et que vous êtes curieux, n'hésitez pas une seconde parce que Tetsuo est un film à voir au moins une fois dans sa vie !

0 commentaires:

Publier un commentaire