dimanche 20 octobre 2013

[Halloween 2013]Audition : Kili Kili Kili !

L'amour, aussi puissant que cela puisse être, est un thème très peu présent dans le cinéma d'horreur. Bien sûr, il y a toujours de l'amour entre deux protagonistes qui finissent toujours séparés ou  bien l'amour fraternelle ou familiale mais l'amour ne créer quasiment jamais la situation horrifique critique du film. Excepté dans Audition !

L'histoire raconte celle d'un producteur de film dont l'épouse est morte il y a sept ans et qui accepte sous les conseils d'un ami réalisateur d'assister à un casting pour dénicher une nouvelle actrice. Il est profondément attiré par une jeune femme qui va l'attirer dans une horrible et sanglante spirale.

Réalisé par Takashi Miike à qui l'ont doit de nombreux chefs-d'oeuvre venu d'Asie tel que la trilogie Dead or Alive (rien à voir avec les filles en bikini), Ichi The Killer (sanglant à souhait) ou plus récemment Crows Zero, le film est sorti en 1999 et devient vite un film culte puisque celui-ci change de la mode du film de fantôme Japonais tel que Ring ou Ju-On qui sortent la même année.

Miike a un cinéma très esthétique et violent. Il a participé à la réalisation d'un des épisodes de la série télé Master of Horror qui regroupe tous les réalisateurs de talent du cinéma d'horreur et son épisode n'a jamais été diffusé sur aucune télé. La violence de Miike a conduit la censure à l'interdire au moins de 18 ans. Donc, pour en revenir à Audition, attendez vous à voir tous vos poils se dresser parce que la fin contient l'une des plus choquantes scène du genre.

En effet, le film quoique un peu mou et traînant la patte sur à peu près une heure de film, mise tout sur une seule chose. Lorsque le spectateur commence à ne plus avoir d'air dans les poumons à force de soupirer, retournement de situation. Le film mise tout sur sa scène finale. Violence extrême, sado-masochisme, vengeance féministe, Sadako et autres horreurs condensé en une demi-heure. Mais le plus fort dans l'histoire, c'est l'idée que tout cela puisse ne pas exister. En effet, Miike nous conte une histoire qui peut, par une série d'indice qui brouille toutes les pistes, nous laisser croire que tout ceci n'est que fiction, imaginé par le personnage principale retournant donc la folie de la fille envers l'homme qui invente tout ça.

Violent, choquant, atroce et psychologique, Audition ne vous laissera pas de marbre et est, encore une fois,  le film idéal pour Halloween !

0 commentaires:

Publier un commentaire